HISTORIQUE

Au tout début, un désir… celui de répondre à l’invitation de Gérard Guillaumat, magnifique lecteur, véritable orfèvre de la parole qui, lors d’une complicité artistique autour du spectacle LE LISEUR, avait incité Jacqueline Corpataux à suivre ses traces : « Continue de labourer le champ infini des mots! » Le relais est pris, et le défi est passionnant.

LES DISEURS, ce sont ainsi deux comédiens-lecteurs: Jacqueline Corpataux et Jean Godel. Depuis avril 2016, ils  sont les « passeurs » de textes choisis en coulisses par Yvette Bays avec le compagnonnage de Rolland Berens. Provocateurs d’imaginaires, LES DISEURS vous invitent à créer vos propres images intérieures, celles que sait susciter la lecture lorsqu’elle est« habitée ».

Une lecture habitée: c'est la spécificité des DISEURS. Elle naît du passage de parole entre les deux lecteurs. Ce dialogue en connivence est renforcé par la disposition spatiale : assis face à face, entourés du public. Ce dispositif contribue à faire vibrer le texte et le rendre d'autant plus vivant. Le pouvoir de suggestion de la lecture s'en trouve renforcé. Ainsi, grâce à une certaine forme de théâtralité, les comédiens-lecteurs offrent aux spectateurs l'accès à la richesse de leur propre décor imaginaire. L'alternance du travail individuel et collectif est l'un des points forts de la démarche des DISEURS. Cet enrichissement constant est le socle sur lequel repose toute l'élaboration des projets, du choix du thème à la prestation finale.

LES DISEURS aiment à donner la parole à d'autres langages artistiques. A ce jour, la musique est une compagne fidèle. Elle offre une respiration, un heureux prolongement lorsque les thèmes choisis nous rappellent le poids des mots. Présente sous diverses formes (instrumentistes, chanteurs…), elle enrichit la lecture de brefs intermèdes.

Compagnie

Jacqueline Corpataux: Comédienne née en 1959 à Fribourg, elle suit les cours de théâtre du Conservatoire de Fribourg, avant de poursuivre sa formation à Paris. De retour à Fribourg, elle fonde le Théâtre de l’ECROU en 1987 avec Anne-Laure Vieli. Suivent trois décennies de jeu, de créations, d’écriture, de productions et de coproductions théâtrales en Suisse, en France, en Martinique, en Tchécoslovaquie et en Russie. Parmi ses nombreuses explorations : Un fauteuil devant la mer de Jacqueline Corpataux, Prix de la 2ème Fête des Lettres Romandes (1990) ; Les Sœurs Bonbon (Emanuelle delle Piane) mes Geneviève Pasquier ; Et en tournée depuis 2015 : Wild West Women de Caroline Le Forestier, western théâtral pour deux comédiennes et une bruiteuse à vue, mes Augustin Becard ; Théâtre du Loup, Genève du 14 au 16 décembre 2018 ;

 

Elle cultive le plaisir des fidélités artistiques, citons-en quelques-unes : 

- Gérard Guillaumat, Le Moine (de Lewis) adapté par J. Corpataux ; Le Liseur d’après Bernhard Schlink, adaptation de J. Corpataux

 

- Patrick Haggiag, Le Canard sauvage (H.Ibsen) ; La Trilogie de la Villégiature (C. Goldoni) ; Amours chagrines (Emanuelle delle Piane) ; Loups et brebis (Alexandre Ostrovski)….

 

- Lionel Parlier, Peinture sur bois (Ingmar Bergman) et Le Nez (Noss) (N.Gogol)

- Denis Maillefer, Le charme obscur d’un continent (Händl Klaus) ; Seule la mer (Amos Oz)

 

www.theatre-ecrou.ch 

Jacqueline Corpataux

Jean Godel: comédien et journaliste, il est né en 1967. Vivant à Fribourg, il est marié et père de deux filles. Après une licence en sciences politiques à l’Université de Lausanne, il obtient un diplôme de formation de l’acteur à l’Ecole Florent de Paris, en 1995. Fondateur en 1999 de la Compagnie des Barbares, à Bulle puis Fribourg, il monte une demi-douzaine de projets professionnels produits entre la France et la Suisse dont Romulus le Grand, de Friedrich Dürrenmatt, Les Proverbes de Carmontelle, La Bête, de David Hirson, etc. Après avoir œuvré au sein du journal Le Temps, de La Liberté et de Radio Fribourg, il est actuellement journaliste au journal La Gruyère.

Membres du comité de la Fondation de la Tour Vagabonde, Jacqueline Corpataux et Jean Godel ont notamment participé activement à la rénovation, en 2006, de ce théâtre d’inspiration élisabéthaine construit dix ans plus tôt par les Ateliers de l’Orme, à Treyvaux. Ils sont également les artisans de plusieurs coproductions théâtrales avec leurs compagnies respectives, qui ont été jouées dans la Tour Vagabonde ainsi que sur de nombreuses scènes en Suisse et en France, dont La Trilogie de la villégiature de Carlo Goldoni; Un, Deux, Trois ! de Ferenc Molnar; Le Songe d’une nuit d’été de William Shakespeare, etc. 

Jean Godel

Yvette Bays: Pour faire leurs choix, LES DISEURS peuvent compter sur les lectures averties d’Yvette Bays. Enseignante et formatrice d’adulte à la retraite, Yvette Bays voue depuis toujours une passion pour la littérature. Son univers personnel est inondé de livres dans lesquels elle plonge à la recherche de perles pour les programmes des Diseurs. Sa belle culture littéraire l’oriente aussi sûrement sur les bons rayonnages des librairies et bibliothèques publiques.  

 

Yvette Bays

Association LES DISEURS

 

Depuis janvier 2018, LES DISEURS sont constitués en Association, laquelle a pour but de : 

– promouvoir la lecture de textes par des comédiens, prioritairement dans le canton de Fribourg et en Suisse romande, en association étroite avec d’autres expressions artistiques, notamment musicales, dans des contextes divers

– contribuer à la création, la production et à la coproduction de lectures destinées à être présentées au public 

– coopérer, dans un contexte scolaire, à l’éveil des élèves au contact stimulant d’auteurs confirmés ou en éclosion 

– favoriser d’une manière générale la diffusion de textes d’auteurs, ainsi que la découverte de jeunes talents

Son comité se compose de Pierre Corboz (président), Yvette Bays, Jacqueline Corpataux et Micheline Schenker.

Tarifs:

Individuel: 30.-
Couple: 50.-
Soutien: dès 100.-
Contact: info@lesdiseurs.com

Pierre Corboz

Contactez-nous

Les Diseurs - info@lesdiseurs.com

© 2019 Les Diseurs 

  • Grey Twitter Icon
  • Grey Facebook Icon